top of page

La composition chimique de l'eau

Dernière mise à jour : 24 juil. 2023



La composition chimique de l'eau est un indicateur important pour juger de son effet sur la santé. Les facteurs que j'estime être les plus importants sont :

  • TDS : les résidus dissous. C'est la teneur en matière autre que de l'eau. En d'autres termes c'est la concentration de minéraux et autres substances dissous dans l'eau. Une eau ayant concentration de résidus dissous inférieure à 100 ppm (parts par million) est très pure. Cependant, il y a des eaux fortement minéralisées, comme celle provenant de la source allemande Gerolsteiner qui contient 2500 ppm de résidus dissous et qui est réputée être très bonne pour la santé. Boire une eau minérale peut ainsi être bénéfique pour la santé si on a besoin de se reminéraliser, mais peut à terme encombrer l'organisme. Évidemment, les effets sur la santé vont aussi dépendre de la qualité des substances contenues dans l'eau.

  • Le pH. C'est l'acidité de l'eau. Un pH entre 0 et 7 est acide. Un pH de 7 est neutre. Un pH au-dessus de 7 est alcalin. Un pH alcalin est un indicateur du fait que l'eau n'a pas été en contact avec l'atmosphère, dont les pollutions qui l'acidifient.

  • L'absence de métaux lourds toxiques. Il faut que l'eau ne contienne ni plomb (Pb), ni mercure (Hg).


Voici les analyses de quatre eaux: l'eau de la source d'Orthevielle dans les Landes est réputée pour sa pureté et est bue par des personnes en excellente santé depuis des décennies. C'est en effet l'eau qui contient le moins de résidus. Son pH alcalin indique qu'elle n'a pas été en contact avec les contaminants atmosphériques.


L'eau de Lourdes est connue dans le monde entier pour ses vertus thérapeutiques et même guérisseuses. Sa composition chimique révèle qu'elle est un peu plus minéralisée que l'eau d'Orthevielle, tout en restant très pure.


Enfin, il y a très peu de différences entre l'eau du robinet avant et après filtration. Etant donné que la qualité de l'eau du robinet varie selon sa composition lors du passage en station de traitement, on peut penser que le moment de prélèvement correspond à un moment où cette eau était de bonne qualité. Cela peut expliquer le résultat similaire après filtration: il n'y avait quasiment rien à filtrer. On peut aussi se questionner sur l'efficacité du filtre. On constate notamment qu'il y a 3ppm de plus de résidus. C'est cependant tellement peu que l'on peut attribuer cela à la marge d'erreur.

Facteur analysé

Source d'Orthevielle

Eau de Lourdes

Eau du robinet de chez B.D. au Pays Basque

La même eau du robinet, filtrée

TDS ou résidus dissous (ppm)

80

123

125

128

pH par pH-mètre électronique

8,3

9,7

8,8

8,6

Alcalinité totale (mg/L)

0

120

120

120

pH testé par bandelette

6,2

8,4

7,8

7,8

Acide de cyanure (mg/L)

0

0

0

0

Carbonate (mg/L)

0

300

300

300

Dureté (mg/L)

0

100

100

100

Chlorine totale (mg/L)

0

0

0

0

Chlorine libre (mg/L)

0

0

0

0

Bromine (mg/L)

0

0

0

0

Nitrate (mg/L)

10

0

10

10

Nitrite (mg/L)

0

0

0

0

Fer (mg/L)

0

0

0

0

Chromium / Cr (VI) (mg/L)

0

Entre 0 et 2

Entre 0 et 2

Entre 0 et 2

Plomb (mg/L)

0

0

0

0

Cuivre (mg/L)

0

0

0

0

Mercure (mg/L)

0

0

0

0

Fluoride (mg/L)

0

0

0

0



60 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page